Comment construire une maison bioclimatique ?

Compte tenu de la hausse globale du prix de l’énergie et de la dégradation à la vitesse grand V de l’environnement, les problèmes énergétiques et écologiques sont actuellement au cœur des préoccupations. C’est pourquoi de plus en plus des Français optent pour la maison bioclimatique, une construction écologique et moins énergivore. Vous vous demandez comment construire une maison bioclimatique. La réponse dans cet article.

Bien choisir l’orientation de la maison

Si vous pensez que la maison bioclimatique est une construction totalement différente de la maison ancienne, alors détrompez-vous rapidement. Elle se distingue tout simplement par sa structure, son architecture et ses équipements. Pour construire une maison bioclimatique, il faut de prime abord bien choisir son orientation. Pour ce faire, faites en sorte que sa façade sud reçoit le maximum d’ensoleillement. Et durant la période estivale, les parties est ouest de l’habitat doivent recevoir plus de soleil. Cette orientation aura des conséquences sur la répartition des chambres. Pour que votre maison revêt un caractère bioclimatique, pensez à mettre les pièces à vivre comme la salle de séjour, la cuisine et la salle à manger dans la partie sud. Quant à la salle de bain, les WC et le lavoir, mettez-les au nord.

Utiliser des matériaux écologiques et renouvelables

Comme son nom l’indique, la maison bioclimatique est une construction moins énergivore et respectueuse de l’environnement. Dans cette optique, elle doit être construite à partir de matériaux durables et écologiques. Pour construire une maison bioclimatique, il est judicieux d’utiliser le bois comme matériau principal. En effet, le bois est un matériau renouvelable. Il faut seulement faire une exploitation rationnelle et raisonnable. Ensuite, il prime par sa grande capacité d’isolation thermique. De forme imposante, le bois limite voire supprime les déperditions de chaleur dans la maison tout en empêchant l’infiltration d’air extérieur dans la pièce à vivre. Bref, la maison en bois permet de réaliser de belles économies sur la facture de chauffage et d’électricité.

Choisir des équipements durables et vitrages aux apports solaires passifs

Pour construire une maison bioclimatique, il faut faire en sorte qu’elle garantisse de réelles économies d’énergie. Sur ce point, installez dans votre habitation des équipements comme la pompe à chaleur, la récupération des eaux de pluie et le chauffage au bois. Ensuite, utilisez un vitrage qui offre un apport solaire passif direct. C’est ainsi qu’une maison bioclimatique doit être dotée des baies vitrées, des portes-fenêtres, menuiseries qui permettent un apport optimal de chaleur naturelle dans la pièce à vivre. Quand au choix des vitres, privilégiez le double vitrage ou le triple vitrage.  Ils empêchent les déperditions thermiques tout en apportant un certain cachet à l’habitat. De plus, l’achat et l’installation de tous ces équipements peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt si vous choisissez bien vos produits  et confiez leur installation à un professionnel de pose qualifié.

Comment construire une maison en bois ?
C’est quoi une maison économe ?